Compte rendu séance CVNA du 09 octobre 2020

        -Présentation de la soirée par Didier (Nouveau président du club).

-Remerciements et rappel des règles suite au Covid

-National de Soulac 2020: sous la forme chargement des films. Félicitation à toute l’organisation technique. Palmarès : au total 28 prix attribués (c’est beaucoup!) sous des catégories diverses et variées. Pour beaucoup de documentaires la forme est la même : des interviews de personnes en plan fixe. De nombreuses fictions globalement de bonne facture.

-Rappel: Concours interne  le 8 janvier 2021 sur le thème de ‘Cabane’

-‘Le restaurant convivial’ aura lieu un midi de mai 2021.

       -Présentation de Luka arrivé sur Nantes pour continuer sa formation dans le domaine du cinéma après une formation universitaire en audiovisuel à Angoulême.

Les films au programme ce soir:

           -Film de Christophe : ‘Le camping du Gourmier

Réalisé avec un téléphone portable. Le but de ce film étant de faire la promotion du camping sur les réseaux sociaux.

          -‘Réalisations en confinement’ par Didier, Christophe et Benoit. Partant d’un même sujet écrit, les 3 réalisateurs-acteurs nous ont montré 3 réalisations différentes tournées chez eux.

« La voix » de Christophe

« Luke-cardhus investigation » de Benoit

« Acouphènes » de Didier

         

        – Pierre et Didier ont présenté un amusement fait à l’arrache: ‘Le ravalement de façade de Pierre‘,

Pierre a ravalé sa façade de maison. Le mur bien blanc servant d’écran de projection. Pas mal en période de Covid, les projections extérieures !

film que certains ont pu voir sur le site club.

-Luka nous a montré son premier court-métrage: ‘Présumé meurtrier‘.

Fiction à base de technologie du futur. Film dynamique avec une bonne intrigue, sans temps morts. Après le story-board, la réalisation s’est faite en 1 journée.

        – ‘Les marins d’Audouze’, reportage documentaire du Caméra Club Chatelleraudais:

copie d’une toue (petit voilier) qui évoluait sur la Loire et la Vienne.

Manque de rythme dû probablement à la trop grande richesse d’explications sur la technique. Manque aussi l’aspect humain : qui sont ces hommes qui réalisent ce bateau? Très belle qualité de l’image malgré un manque de changement de plans. 

        – ‘Entre deux’ fiction de Guillaume La Rocca du Caméra Club Bressan:

un personnage qui vit sans s’occuper de son environnement.

Ambiance du film lourde. L’acteur est dans son monde. Très bon jeu d’acteur et belle réalisation d’images.

©Philippe/ Jmm/CVNA